Financement d’achats

Le financement d’achats désigne habituellement une relation de crédit entre une entreprise et un établissement de crédit pour financer l'achat de marchandises et pour protéger les liquidités de l'entreprise. Grâce au financement de stocks, l'entreprise peut réduire le risque que le capital utilisé pour acheter des marchandises ne soit pas disponible ailleurs, ou que des problèmes d'achat surviennent, parce qu'il n'y a pas assez de capital pour cela. Dans le domaine de l'affacturage, la procédure d'affacturage inversé est un processus spécial d'achat de stocks. Dans une troisième version, on parle également de « Finetrading » et/ou de « Finetrader » qui est le fournisseur approprié (acheteur financier). Les autres désignations courantes sont le « financement de l'achat de biens », le « financement des ventes » ou le « préfinancement de l'achat ».

Comment fonctionne le financement d'achats ?

Tout d'abord, le financement d'achats doit être divisé en trois formes.

  • Financement d'achats classique par l'intermédiaire des banques
  • Variante 1 : procédure d'affacturage inverse
  • Variante 2 : Finetrading

Les formes se caractérisent par différents modes de fonctionnement.

Financement classique à l'achat par l'intermédiaire d'une banque : L'entreprise reçoit ici une ligne de crédit permanente qu'elle peut utiliser jusqu'à épuisement. L'argent est utilisé pour payer l'achat de marchandises. Les escomptes de règlement peuvent, par exemple, également être utilisés. Dans un délai de paiement convenu parallèlement à la ligne de crédit, l'entreprise rembourse les créances plus les intérêts. Comme il s'agit d'un processus continu, il n'existe aucun accord concret pour le financement classique de l'achat. Jusqu'à concurrence de la ligne de crédit, l'entreprise mobilise sans cesse de nouveaux capitaux et rembourse d'autres montants.

Procédure alternative d'affacturage inverse : Dans le cas de l'affacturage inversé, un contrat est établi entre l'entreprise, le financeur d'achats et le fournisseur à des conditions particulières, notamment au niveau de remises spéciales. Le processus se déroule ensuite de telle sorte que l'entreprise soumet des factures du fournisseur au financeur d'achats. Ce dernier paie les créances au fournisseur et déduit l'escompte. L'entreprise rembourse ensuite, dans les délais, la totalité des créances au financeur d'achats sans escompte. L'un des inconvénients du processus est la triple constellation contractuelle. Cela signifie que l'entreprise doit conclure des contrats individuels pour tous les fournisseurs et que les fournisseurs peuvent théoriquement refuser.

Procédure alternative de Finetrading : L'affacturage fin est une procédure similaire à l'affacturage inversé. La différence est qu'il n'existe généralement pas de contrats trilatéraux concrets entre les entreprises, les financeurs d'achats et les fournisseurs. Cela permet aux entreprises de soumettre leurs documents d'achat indépendamment de leurs fournisseurs. Le processus de suivi est alors le même qu'avec la première alternative de financement d'achats classique. Le financeur d'achats facture généralement à l'entreprise un pourcentage et des honoraires indépendants du fournisseur au lieu de se référer à des conditions contractuelles individuelles spécifiques avec les fournisseurs.

Quels sont les avantages du financement d'achats ?

Vous pouvez augmenter la flexibilité de votre entreprise en finançant vos achats. L'achat de biens et les processus internes associés aux biens ne nécessitent plus d'attente jusqu'à ce qu'un capital suffisant soit disponible. Les ressources financières nécessaires proviennent des banques et de financeurs d'achats.

Cela protège également les liquidités de votre entreprise. Pour la circulation des marchandises, le financement des achats avec un partenaire externe crée un nouveau cercle financier qui est clairement séparé des divers autres centres de coûts de l'entreprise. Cela signifie que l'achat et la vente de marchandises peuvent se développer indépendamment des autres postes de la comptabilité d'entreprise.

De plus, le financement d'achats peut avoir un effet positif sur les conditions d'achat auprès des fournisseurs. Dans le cas de paiements rapides, des ristournes (supplémentaires) et des améliorations de l'escompte sont envisageables dans certaines circonstances, car les fournisseurs ont également un intérêt dans la liquidité.

A partir de quel moment le financement d'achats vaut-il la peine d'être utilisé ?

Le financement d'achats est particulièrement avantageux pour les entreprises de vente au détail en croissance qui doivent faire face à une demande sans cesse croissante de la part de leurs clients.

À un certain moment de la croissance d'une entreprise, le coût des achats augmente considérablement et peut mettre en danger les liquidités. C'est notamment le cas lorsque les clients achètent leurs marchandises sur facture et que des retards de paiement en résultent. Si les liquidités de l'entreprise sont insuffisantes, de sorte que les marchandises nécessaires ne peuvent plus être achetées directement, des temps d'attente apparaissent pour les clients, ce qui peut influencer la croissance future de l'entreprise.

En outre, le financement d'achats peut être très utile en période de pointe saisonnière, c'est-à-dire lorsque les coûts d'achat des biens augmentent. Lors de ces périodes de pointe, la liquidité est certainement plus sous pression que d'habitude.

Financement d'achats par affacturage inversé ?

Vous souhaitez bénéficier des avantages du financement d'achats ?

Contactez les experts de swissbilling et laissez-les vous expliquer plus en détail la procédure d'affacturage inversé et établir une offre individuelle.

Nous contacter